République Tchèque

Le Tand'aimer le Monde

Une lune de miel en tandem autour du monde...

« Dobry den ! » c’est comme cela qu’on dit bonjour en République Tchèque. Et c’est un des premiers mots que l’on a appris en passant la frontière. Du coup, on passe un peu moins pour des touristes!

Nos tentatives de prise de contact font sourire discrètement les tchèques qui nous aident à parfaire notre vocabulaire.

Ce soir, c’est festival de jazz, country et musique folklorique à Plzen, la Pilsner (bière brassée à Plsen) est à 1 euro le demi litre et toutes les scènes nous laissent venir aux oreilles de sympathiques sonorités de violons, guitares et cuivres. On est juste largués niveau paroles…

Demain départ pour Prague.

 

Après plus de 500 kms à travers la République Tchèque, nous l’avons quitté aujourd’hui pour la Pologne. Faisons un petit point sur la traversée de ce petit pays que certain appellent encore la Tchéquoslovaquie ! (qui ne l’est plus depuis plus de 20 ans !) Dès l’arrivée dans ce petit pays et au passage de la frontière, on a pu constater un certain contraste avec la France et une qualité de vie qui nous semble plus basse en campagne tout du moins : les maisons ont l’air sinistrées et certains quartiers ont l’air parfois un peu laissés à l’abandon. En ville, les paysages sont très différents, nous avons pris le temps de visiter plusieurs villes comme Plzen ou Jicin que l’on a bien apprécié, et bien sûr Prague, d’une envergure plus grande et du coup pas mal plus touristique. On remarquait aussi que les tchèques semblaient moins enclins à la rencontre ou moins pris de curiosité sur notre passage. De nombreuses personnes même à 1 mètre de distance de nous feront mine de ne pas nous voir plutôt que de dire « bonjour ». On comprend en fait que les Tchèques sont des personnes assez timides et on les surprend à nous prendre en photo discrètement derrière la vitre de leur voiture ou de loin sans oser entreprendre un approche. Dans un camping, nous avons aussi rencontrés 3 familles tchèques dont celle de Franck qui nous invitera dans sa maison de vacances tout confort : lessive, cuisine, canapé et lit ! youpi ! On retardera alors notre entrée en Pologne pour passer une journée dans cette magnifique maison de 1864 !

Pour la suite, nous avons décidé de prendre le train de Worclaw jusqu’à Warsawa (Varsovie) pour gagner un peu de temps sur notre parcours et tenter d’éviter la baisse des températures pour notre passage dans les pays baltes et notre arrivée en Russie.

En tout cas, nos jambes sont en forme, nos yeux en prennent pour leur grade tous les jours et notre cœur continue de dire que « c’est la belle vie » ! Mais bien sûr, on pense à vous…

 

 

A bientôt !