Indonésie

Le Tand'aimer le Monde

Une lune de miel en tandem autour du monde...

Pour voir nos dernières photo, c'est par ici: PHOTOS Bali

 

6 Avril 2014 : Bali, ou la vraie lune de miel après 11000 kms

 

Notre arrivée à Bali marque le début de quelques moments de repos dans l’aventure. Nous avons traversé l’île de Java en continuant de penser que ce qui fait la beauté de l’Indonésie reste sa population et les rencontres. La route est décidemment la plus dangereuse que nous avons pu parcourir et nous sommes heureux de quitter l’Asie pour ses klaxons, ses contre-sens, ses queues de poissons, et ses scooters imprudents ! Bien sûr, impossible de vous cacher la même joie de la part de nos estomacs qui étaient à deux doigts de porter plainte contre la quantité de riz imposée ces 5 derniers mois !

 

Arrivés sur l’île de Bali, premier constat : le paradis dans lequel nous espérions arriver n’est pas encore au rendez-vous, la circulation est exécrable, la chaleur écrasante, et les déchets toujours présents. Par contre, les paysages commencent à nous donner des impressions de cartes postales. Les mêmes cartes postales dans lesquelles nous avons eu nos premières sensations de surfeurs débutants ! Et une fois à Denpasar ou encore Ubud, le rêve balinais s’offre à nous.

 

Nous avons aussi assisté à une journée bien particulière de la religion hindou, le « silent day » : ou comment économiser 7 millions de litres de gasoil en 24h. Les mauvais esprits viennent sur terre ce premier jour de l’année ( ici nous sommes en 1936) donc il est interdit de sortir de chez soi, d’utiliser l’électricité et même de se divertir pour privilégier la méditation. De l’épicerie jusqu’à l’aéroport international, tout est fermé ! Pour notre part, surtout un bon jour de repos pour nos gambettes.

Le reste de la semaine sera vite passé avec visites, plages, sauts dans la piscine et RELAX ! Ce ne fait que commencer… Après des mois de recherches d’un bateau qui nous emmènerait en Nouvelle Calédonie, depuis Singapour ou même Bali, nous sommes obligés de nous rendre à l’évidence que l’avion est notre seule possibilité. Demain soir, nous nous envolerons pour Nouméa et de belles retrouvailles en famille !

 

 

 

Mars 2014 : Indonésie, vive la saison des pluies !

C’est aujourd’hui depuis le train qui nous mène dans la ville de Yogyakarta, en Indonésie, que nous vous racontons un bout de notre aventure.

Nous avons bien profité de la ville de Kuala Lumpur, peut être un peu trop même puisque nous étions en attente d’un colis spécial de France, pour notre roue arrière, et qui ‘est jamais arrivé. (D’ailleurs, il est toujours coincé à l’aéroport de Kuala Lumpur, étant donné leur perte mystérieuse d’un avion et de 200 passagers, on comprend qu’ils aient autre chose à faire….) Bref ! C’est notre roue réparée et nos jambes bien reposées que nous avons sauté dans un bus pour rejoindre Singapour, une journée seulement : le temps de faire exploser notre budget et de visiter une structure petite enfance dans cette cité-état.

 

En quittant la Malaisie, nous avons eu l’impression de l’avoir un peu « baclée », beaucoup de transports, un temps d’attente un peu long dans la capitale, cela du fait surtout de notre casse sur le vélo. Disons que ça fait partie de l’aventure, et que ça nous donne une bonne excuse pour y retourner plus tard ! ^^

 

Notre entrée en Indonésie a été plus que mémorable. Nous avons vécu les 30 heures les plus longues de notre voyage dans le ferry nous emmenant à Jakarta. Nous avions pris la classe économique en sachant que ce serait là que nous rencontrions les indonésiens. Nous savions pour les dortoirs de 80 personnes, ce que nous ne savions pas en revanche c’est qu’il y avait d’autres options :

- pas de climatisation ni de ventilation (non, ça c’est pour les 1ére classe)

- espace fumeurs libre (80 fumeurs qui s’ennuis, ça en grille des blondes en 30 heures)

- si vous posez votre oreiller et que vous revenez un peu plus tard, quand vous le soulevez c’est un cafard et toute sa famille qui se sauvent en courant

- plus, les ordures entassées en face de l’espace cantine, en face de nos lits !!

 

Nous nous sommes donc mis à la recherche d’un autre endroit pour dormir, comme une trentaine d’autres passagers d’ailleurs ! La première partie de la nuit se fera à l’air frais sur le pont, la deuxième, sur la moquette de l’étage des premières classes. On ne peut pas rêver mieux… En tout cas, en tant que seuls blancs à bord et avec un vélo fluo, nous avons effectivement fait bien des rencontres, ce qui nous à bien aidé pour débarquer à 21h sur un quai sombre de l’immense port de Jakarta!

 

Nous arpentons maintenant l’île de Java direction Bali ! La circulation indonésienne est la pire de toute celle qu’on a pu défier, nous roulons dans un bouchon continu ! Les habitations souvent insalubres et des rues jonchées de déchets, nous offrent un décor un peu spécial, mais la vraie surprise qui nous attendait ici c’est l’humidité et la saison des pluies : tous les après-midi, ils tombent des trombes d’eau nous empêchant clairement de rouler ! Nous changeons donc un peu notre programme pour profiter plus longtemps des familles qui nous accueillent et en apprendre sur les centaines de cultures qui font l’Indonésie et le train offre des panoramas sortis de décors de cinéma.

Le point fort de ce pays reste les rencontres que nous faisons : les indonésiens, pour la plupart de religion musulmane, nous accueillent à bras ouvert, nous offrent le gîte et le couvert depuis une semaine maintenant et sont toujours bienveillants, nous recommandant de faire attention sur la route, à nos affaires, nous offrent de l’eau, ou encore, nous arrêtent pour nous interviewer. Nous comptons à notre actif journalistique deux articles dans des journaux locaux et un reportage à la télé nationale ! On est tout contents et on vous partagera ça si on le peut !

 

Côté petite enfance, nous avons fait deux nouvelles visites: une dans un "childcare" à Singapour et une autre dans un centre d'aide à la lutte contre le cancer pour les jeunes enfants indonésien. Fanny vous racontera cela dès que possible!

 

D'autres photos: CLIQUEZ sur l'image ci dessous